Analyse concurrentielle SEO : 3 étapes essentielles

Vous voulez augmenter votre trafic et pour cela, vous avez choisi de vous fier au SEO.

C’est une excellente idée, c’est une stratégie lente mais pérenne, seulement, vous allez faire face à certains obstacles.

Aujourd’hui nous nous intéressons à la concurrence SEO, nous allons voir comment faire une bonne analyse concurrentielle afin de mieux agir pour les dépasser.

L’analyse concurrentielle vous permettra d’avoir un point de vue omniscient sur votre business, votre position et celle de vos concurrents.

Analyse site web concurrent : qu’est-ce qu’un concurrent SEO ?

La première chose que vous devez savoir sur vos concurrents en matière de référencement est qu’il ne s’agit pas nécessairement des mêmes acteurs que vos concurrents commerciaux directs. En effet, un commerçant qui vend les mêmes produits ou services que vous mais qui n’utilise qu’une stratégie Facebook Ads ne vous posera aucun problème et vous pouvez tous les deux coexister sans que l’un n’empiète sur le business de l’autre.

Vos concurrents SEO sont un ou plusieurs sites Web qui sont classés pour les requêtes de recherche organique pour lesquelles vous êtes également en concurrence.

Cela signifie que vos concurrents en matière de référencement diffèrent d’un sujet à l’autre. Il est important de savoir exactement avec qui vous êtes en concurrence et pourquoi, avant de publier ou d’optimiser toute page visant à obtenir un classement pour un mot clé spécifique.

C’est là que la première étape de l’analyse de la concurrence entre en jeu : trouver des concurrents qui ciblent les mêmes termes de recherche que vous et  dont vous n’avez peut-être pas conscience. Si différentes parties de votre site Web se concentrent sur différents domaines d’activité et que vous avez donc plusieurs concurrents dans différents secteurs, il s’agit d’une action extrêmement importante à entreprendre.

On parle de partie car, admettons que vous avez la niche « One-piece », vous allez vendre des produits à l’effigie des personnages de One-piece et être en concurrence avec les autres mangakas et fournisseurs de produits dérivés de dessins animés et mangas. Mais vous pourrez tout aussi bien écrire des articles de blog sur le Japon ou les fruits du démon, auxquels cas vous aurez des concurrents sur des niches géographique (Japon) et pourquoi pas sur des marchands de fruits & légumes (Durian = fruit du démon)

Quand devez-vous effectuer une analyse concurrentielle d’un site web ?

Vos performances ne fonctionnent pas à huisclos, elles sont toujours relatives à celles de vos concurrents. Elle ne sont pas non plus statiques. Avec les changements d’algorithme des moteurs de recherche, l’arrivée de nouveaux concurrents et les spécialistes du marketing digital de l’autre partie qui travaillent sans relâche pour vous surpasser, vous ne pouvez pas lever le pied en matière de référencement.

L’analyse régulière de vos concurrents pour comprendre où vous vous situez par rapport à eux vous aidera à détecter les zones à améliorer avant qu’elles n’aient un impact négatif sur vos classements.

Voici quelques processus et événements clés qui devraient toujours vous amener à effectuer une analyse SEO de vos concurrents :

1.      La rédaction du contenu : cela vous permettra de vous assurer que votre page répond à l’intention de recherche de l’utilisateur d’une manière meilleure et plus approfondie que vos concurrents.

2.      La planification du contenu : vérifier ce que vos concurrents font bien puis y apporter votre propre touche unique est un excellent moyen d’obtenir une visibilité pertinente dans les moteurs de recherche. Vous pouvez également utiliser l’analyse de la concurrence en matière de référencement pour calculer l’effort nécessaire pour dépasser les concurrents sur un sujet spécifique.

3.      Après une chute soudaine du classement : pour déterminer ce que vos concurrents font pour vous dépasser soudainement et ce qui fonctionne ou non dans votre secteur.

4.      Si votre page stagne dans les SERP : si votre page stagne et ne figure pas parmi les premiers résultats de recherche, l’analyse concurrentielle peut vous aider à repérer les lacunes à optimiser.

5.      Si les SERPs ont changé : si un autre site web vous a dépassé pour la première position pour un terme de recherche spécifique, vous devriez utiliser l’analyse concurrentielle SEO pour découvrir ses forces et ensuite les imiter.

Effectuer une analyse des mots clés et les pages des concurrents

L’étape suivante consiste à faire une analyse des mots clés concurrents ainsi que ses pages les plus performantes.

Sachez que pour des analyses claires et 100% complètes, vous pouvez utiliser SE Ranking l’outil numéro 1 en matière de référencement naturel et scrap & analyse de concurrents.

C’est ce qu’on appelle l’analyse de l’écart entre les mots-clés. Il s’agit de l’étape de votre analyse de référencement de la concurrence où vous trouvez des mots-clés sur le site d’un concurrent pour lesquels il est classé et votre site ne l’est pas. L’outil d’analyse de la concurrence SE Ranking dispose d’une fonction spécifique dans l’onglet « analyse concurrentielle », qui permet d’identifier les mots clés qui sont classés chez vos concurrents pour des domaines spécifiques que vous spécifiez.

Quels mots-clés dois-je prendre en compte dans mon analyse de la concurrence SEO ?

Tous les mots-clés ne valent pas la peine que l’on y consacre le même effort. Vous devez concentrer vos efforts sur les mots clés qui sont pertinents pour votre activité, qui ont un volume de recherche élevé et qui ne sont pas trop difficiles à ranker, c’est-à-dire, qui n’ont pas une concurrence trop forte.

Cela vous laisse de nombreuses options parmi lesquelles choisir. SEMRush ou SERanking sont deux bons outils pour vous construire une liste de mots-clés. Plus que de simplement faire une liste, ils vont vous donner leur volume de recherche et leur difficulté SEO avec un indice (plus celui-ci est élevé, au plus dur il sera de ranker).

SE Ranking avis : découvrez mon retour complet d’utilisateur sur l’outil !

Recherchez un domaine spécifique pour retrouver les 100 premiers mots-clés par volume de recherche pour lesquels un concurrent est classé. Utilisez ces informations pour déterminer de manière stratégique les mots clés que vous devez surveiller et optimiser activement. À partir de là, vous pouvez dresser la liste de tous les sujets de contenu sur lesquels vous êtes en mesure d’apporter votre touche personnelle et, de préférence, de les surclasser.

Concentrez votre analyse concurrentielle SEO sur les mots-clés à fort ROI

Une entreprise populaire peut se classer pour des dizaines de mots-clés très concurrentiels. Cela signifie-t-il que vous devez aussi être compétitif ? Pas nécessairement. En outre, les grandes entreprises ont le budget nécessaire pour s’assurer qu’elles seront toujours classées pour les meilleurs mots-clés.

L’expert en référencement renommé Neil Patel recommande de concentrer vos efforts d’analyse du référencement des concurrents sur les mots clés qui vous permettront de réaliser plus de bénéfices ou de revenus.

En d’autres termes, ceux où vous pourrez vous positionner facilement numéro 1 avec un bon volume de recherche. Il faut aussi que ces termes soient transactionnels. Imaginons qu’entre deux volumes de recherches identiques pour des recherches sur la niche « One-piece » vous aviez « tableau de Luffy pas cher » et « Pourquoi Bellamy est le personnage le plus cool ? » Nous voyons clairement que le premier mot clé a clairement une intention d’achat, il vous rapportera donc plus de revenus.

Pensez à votre produit ou service à forte notoriété et concentrez vos efforts sur le classement des mots clés qui vous apporteront plus de prospects pour ce produit ou cette gamme de produits spécifiques. Ou bien, créez un contenu particulièrement unique et pertinent pour votre clientèle, que vos concurrents n’ont pas pensé à créer.

Dans une campagne SEO par analyse de la concurrence, le succès dépend principalement de la découverte d’une lacune ou d’une déconnexion entre la concurrence et le public et du comblement de cette lacune. Il peut s’agir d’un mot-clé à faible concurrence ou d’un article simple et utile, très recherché, que vos concurrents n’ont pas encore créé.

Bien que les gens pensent souvent que leur site est le site le plus merveilleux qui existe sur la planète et que c’est la faute de Google s’ils ne sont pas mieux classés, les propriétaires de sites devraient être capables d’identifier leurs faiblesses en ce qui concerne leur site et leur marque.

Si vous avez du mal à déterminer les points faibles de votre site, il est nécessaire de faire un audit SEO. Pour cela, demandez à des connaissances ou des experts de vous faire un retour sur ce qu’ils voient, surtout s’ils sont en contact direct avec les clients qui ont pu formuler des plaintes. Vous pouvez également créer une enquête auprès des consommateurs.

Parfois, vous devez prendre du recul et réfléchir à ce que vous percevez comme vos points forts et découvrir si ces points forts pourraient également être présents sur les sites de vos concurrents, mais s’ils sont juste un peu meilleurs.

Identifiez les points faibles de chacun de vos concurrents, puis déterminez ce que vous pouvez faire pour tirer parti de ces points.

L’analyse des backlinks concurrents

L’analyse des backlinks est une partie importante de l’analyse concurrentielle. Lorsqu’un concurrent possède un profil de liens retour nettement supérieur, en particulier des liens retour de haute qualité provenant de sites Web réputés, vous aurez plus de mal à le concurrencer jusqu’à ce que vous puissiez établir un profil de liens retour similaire.

Il est également important de faire la distinction entre les backlinks de haute qualité et les backlinks de basse qualité.

Des backlinks français sur un domaine .fr, non spammés avec un fort DA n’aura pas la même valeur qu’un ou même 100 backlinks russes redirigeant vers un .fr

L’analyse concurrentielle SEO sur le bout des doigts avec SE RANKING

Logo de SE RANKING

Vous l’aurez compris, l’analyse concurrentielle est vitale en SEO. Elle vous permettra de mieux vous positionner et mieux préparer vos stratégies web.

Une analyse complète ne demande pas forcément beaucoup de connaissances, ni d’aller sur 4 outils en lignes différents. SEranking se suffit de lui-même et est largement capable de vous fournir une analyse détaillée, même si vous êtes débutants.

3 commentaires sur « Analyse concurrentielle SEO : 3 étapes essentielles »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :